• Accueil
  • > Cosmétique – Eléments de vigilance

Cosmétique – Eléments de vigilance

Parti(e) sur votre lancée, vous voilà à deux doigts de réaliser vos premiers cosmétiques…Mais attention !

Créer des cosmétiques « home made » n’est pas un acte anodin. Voici quelques éléments de vigilance à conserver à l’esprit :

  • Pour limiter la prolifération bactérienne dans les produits que vous réalisez, respectez quelques règles d’hygiène.
  • De la même façon, soyez attentifs à la date de péremption et au mode de conservation de vos ingrédients : les hydrolats, par exemple, aiment bien le frais ! Pensez à les ranger au frigo et à limiter les variations de températures de trop grande amplitude (d’une part cela peut dénaturer leur(s) effet(s) et d’autre part cela peut entraîner l’apparition de moisissures). Les notices de chaque ingrédient permettent de connaître leur mode conservation et leur date de péremption. Pensez à les lire, cela évitera les mauvaises surprises !
  • Pareillement, pour vos produits finis, identifiez-les par des étiquettes en indiquant leur nom, les ingrédients utilisés et quantités (que vous pouvez également reporter sur un fichier tenu à part et que vous tiendrez rigoureusement à jour), et enfin la date de fabrication et/ou de péremption.
  • Afin de garantir la longévité des produits réalisés, utilisez un conservateur qui préviendra le rancissement des huiles (Vitamine E, en général) et un conservateur destiné à préserver les éléments aqueux de vos recettes (par exemple, le COSGUARD, pour ne citer que celui-ci).
  • Vous décidez de fabriquer vos savons ? Vous allez utiliser de la soude caustique pour certaines recettes (d’autres n’en ont pas besoin). Celle-ci est corrosive et irritante. Protégez-vous en portant masque, lunettes de protection, blouse et gants. Vous trouverez plus de précisions ici, et ici
  • Afin de renforcer l’action de vos cosmétiques et/ou de leur apporter un parfum, vous décidez d’utiliser des huiles essentielles : celles-ci sont potentiellement irritantes, et pour certaines, neuro-toxiques. N’utilisez JAMAIS une huile essentielle directement sur la peau ou près des muqueuses à moins que la notice ne vous l’y autorise. D’une façon plus générale, renseignez-vous précisément sur le dosage et le mode d’utilisation de chaque huile essentielle. Les huiles essentielles sont également déconseillées aux femmes enceintes et aux personnes présentant certaines pathologies. Plus de renseignements ici, et .
  • Faites systématiquement un test cutané lorsque vous réalisez une nouvelle recette / de nouveaux ingrédients : les ingrédients peuvent provoquer des allergies en fonction de la tolérance de chacun. Pour réaliser ce test, il suffit d’appliquer au creux du coude l’équivalent d’un cm² du produit, pendant 24h. En cas d’allergie, les premiers symptômes pourront apparaître en quelques minutes (rougeurs, picotements, plaques, gêne respiratoire,…), mais il vaut prendre son temps et attendre 24h pour être sûr. Pour les plus impatients, j’ajouterai qu’indépendamment de toute question d’allergie, beaucoup de produits ont besoin de reposer au moins 24h pour atteindre leur plein potentiel, alors inutile de courir, tout vient à point à qui sait attendre ;)


Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire