• Accueil
  • > Cosmétique – Le choix du matériel et des contenants

Cosmétique – Le choix du matériel et des contenants

Alors voilà, vous y êtes : vous  comptez franchir le pas et créer vos propres cosmétiques. Oui, mais : par où (quoi, comment) commencer ?

Pas de panique ! Cet article est fait pour vous.

Tout d’abord, choisissons notre matériel. Pour cela, inutile de vous précipiter, l’idée clef ici (comme pour le choix des ingrédients) est de faire le point sur vos besoins.

Pour la préparation de vos cosmétiques :

La cosmétique maison étant avant tout une affaire de précision, je vous recommande toutefois d’acheter au minimum une balance de précision (à 0,1 gramme près). Pour le reste, c’est un peu comme vous le sentez, en fonction de si vous désirez calculer votre recette en ml ou en gramme, notamment : dans le premier cas, vous pouvez ajouter à votre panoplie des cuillères doseuses, pelles plastiques, béchers et autres. Dans le second cas, n’importe quelle cuillère fera l’affaire.

Ma panoplie de base :

balance de précision à 0,1 gramme près

- une pelle plastique de 2 ml (pratique pour récupérer tout ce qui est poudres ou cires)

- une pipette (permet de récupérer les liquides rapidement et de transvaser les préparations)

- une marysette (pour ne pas perdre une « miette » des réalisations de type crème et gels lors de leur transfert !)

- un bol inox avec bec verseur de 150 ml (je n’ai pas pris plus grand, car je ne pense pas préparer des recettes au-delà de 100 ml)

- une pince inox (qui doit permettre de récupérer aisément le bol inox lors des préparations au bain-marie)

- un mini fouet inox (pour le mélange des préparations, à l’huile de coude ;) )

- un bécher de 100 ml (si l’envie me prenait de réaliser mes recettes en ml et non en grammes, et afin d’avoir un récipient supplémentaire pour la pesée des ingrédients)

- un masque (pour me protéger des poudres irritantes)

un goupillon pour nettoyer plus facilement mes flacons 

- des bandelettes pH (afin de contrôler l’acidité de sa préparation, pour en savoir plus à ce sujet, je vous invite à consulter cet article, très bien rédigé). 

- des étiquettes (afin de pouvoir opérer un suivi des préparations en y apposant le nom, la composition (ingrédients et quantités) mais surtout la date de réalisation et/ou de péremption !)

IMPORTANT : Il s’agit de ma panoplie, c’est-à-dire qu’elle a été pensée pour être adaptée à mes besoins (en l’occurrence je souhaite réaliser des crèmes visage et corps, des shampoings solides, des soins contours des yeux, masques capillaires, soin des lèvres et déodorants).

Vous pouvez bien entendu vous caler sur cette liste pour le choix de votre matériel, si vos besoins se rapprochent des miens (qui sont très basiques !). Je vous invite cependant à réfléchir à vos propres besoins, s’ils sont spécifiques (n’hésitez pas à les lister, ça permet d’y voir plus clair), pour le choix de votre panoplie : ainsi, si vous souhaitez réaliser des savons (ce que je ne souhaite pas faire, en ce qui me concerne) ou jouer avec certaines huiles essentielles (HE) qui peuvent se révéler irritantes, il est nécessaire de se munir d’autres éléments de protection tels les gants, une blouse et des lunettes : en effet, la réalisation de savons solides nécessite l’utilisation de la soude caustique, qui est corrosive. Il apparaît donc essentiel de protéger son corps de toute projection.

En tout état de cause, vous êtes seul(e) responsable de la réalisation de vos produits.

Pour le conditionnement de vos cosmétiques :

Le type de produit que vous réaliserez va influencer le conditionnement : on mettra difficilement un lait pour le corps dans un contenant de type « pot » et un déodorant solide dans un roll-on ;)  Toutefois, malgré des restrictions d’ordre pratique, le choix du contenant est l’occasion de se faire plaisir (oui, oui !).

Ainsi, inutile d’acheter un roll-on pour les yeux si vous ne souhaitez pas réaliser de soins spécifiques en nécessitant un ! Cela parait une évidence, mais lors des premiers pas, et avec le choix qui existe dans les boutiques, difficile de ne pas se laisser aller à tout vouloir acheter ;)

Je précise à ce stade qu’acheter ses contenants est loin d’être une obligation : vous pouvez tout à fait ré-utiliser (après les avoir lavés et désinfecter entre chaque nouvelle préparation) des contenants que vous possédez déjà. Cela est moins coûteux. Alors, pourquoi ai-je fait le choix d’en acheter ? Car je trouve bien simples à stériliser, bien plus élégants à utiliser et bien plus durables (une vie entière, sans casse !) des contenants en verre. J’ai également voulu me faire plaisir :)

Ma panoplie de base :

- un flacon verre avec pompe de 30 ml

- un flacon verre  avec pompe de 50 ml

- un flacon verre  avec pompe de 100 ml

- un pot verre de 65 g

- deux sticks à lèvres

- deux roll-on yeux de 5 ml

Pour le moment, j’hésite sur le contenant destiné à recevoir le premier déodorant que je compte réaliser, donc je n’en ai pas acheté, même si, parce que j’ai l’habitude des roll-on, je serai tentée d’en choisir un. Voyez, il faut prendre le temps de la réflexion pour connaître nos besoins :) Je possède déjà un autre pot en verre de 125 g (de mémoire !), d’un produit cosmétique que j’ai acheté, mais je compte bien récupérer ce contenant pour éviter un achat supplémentaire !



Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire